Seminario di studio

Bologna, 8 maggio 2015

Althusser interprète le clinamen comme un coup de dés qui laisse ouverte toute possibilité d’avenir. Il est une revendication de l’indéterminé qui vient répondre à une détermination structurale toujours déjà donnée. L’objectif du procès historique, autrement dit le fonctionnement de la structure est, pour Althusser, la reproduction des rapports de production, répétition qui produit la mise en crise, à partir de la déviation : le clinamen est ainsi à l’origine du «nouveau monde ». Si le fonctionnement de la structure a pour effet, essentiellement, non pas de produire de la plus-value, non pas de l’exploiter, mais de reproduire — répéter— les rapports de production comme tels ; si son objectif est de « persévérer dans son être », c’est-à-dire reproduire à l’infini les rapports de production, quel est alors le statut de la crise? La crise est le point symptômal, à la fois l’épreuve du disfonctionnement et la structure même. Le symptôme, en tant que clinamen, est un effet, mais est-ce que l’effet fait partie de la cause ? C’est autour de ces axes, entrecroisant le champ de la psychanalyse avec celui de la philosophie politique, que tourneront les interventions du colloque.


Università di Bologna
DIPARTIMENTO DI SOCIOLOGIA E DIRITTO DELL’ECONOMIA
STRADA MAGGIORE n. 45 – BOLOGNA
Venerdì 8 maggio 2015 ore 10-18


Scarica il volantino con tutte le informazioni